Citations et bibliographie en LaTeX

De La Mouche VII

Comment (essayer d') optimiser LaTeX pour un usage en sciences humaines.

Outils de base

Voir aussi l'Aide-mémoire LaTeX.

\cite (citations, références bibliographiques)

Pour épargner une lecture inutile aux plus paresseux, je vous le dis en vérité, mes frères, le seul véritable salut est en l'utilisation de jurabib. Au sujet d'icelle, voir Bibliographie.

En sciences humaines, on cite (presque) toujours la page précise du livre ou article à laquelle on se réfère. Pour cela, il suffit d'utiliser l'argument [numéro de page ou autre précision] de la commande \cite. Il est donc inutile, contrairement à ce qu'on peut lire dans certains manuels, de définir une entrée bibliographique séparée (de type @inBook) pour chaque page que l'on veut citer (et heureusement...).

Exemples :

Les mouches sont des insectes fort énervants\cite[p.~123]{Albert99}.
Elles volent\cite[chapitre~5]{delaRenaudière04} partout.

(NB. Le tilde est là pour faire une espace insécable, ce qui est mieux mais pas tout à fait obligatoire)

Ce qui permet d'obtenir (si on utilise, par exemple, un style de type dit "author-date") :

Les mouches sont des insectes fort énervants[ALBERT 1999, p. 123].
Elles volent[DE LA RENAUDIÈRE 2004, chapitre 5] partout.

L'argument, en soi, ne fait qu'ajouter une virgule et une espace après la référence, après quoi il affiche le contenu qu'on lui a fourni, quel qu'il soit. On peut donc aussi faire, si on est par exemple un sale historien :

En l'an 175 avant Jésus-Christ, les mouches dévastèrent Rome\cite[IV, 23, 5]{Tite-Live}

Pour préciser que l'on cite Tite-Live, livre IV, paragraphe 23, ligne 5, comme suit :

En l'an 175 avant Jésus-Christ, les mouches dévastèrent Rome[TITE-LIVE, IV, 23, 5]

On peut pousser le vice jusqu'à faire des références dans la référence, si, si (mais alors, gare à vos [] et {}) :

Selon une théorie récente, les mouches auraient été créées par Gzénou pour asservir
l'humanité\cite[remis en cause par \cite{Anonymous-08}]{Habburd-05}.

Qui donnera :

Selon une théorie récente, les mouches auraient été créées par Gzénou pour asservir
l'humanité[HABBURD 2005, remis en cause par [ANONYMOUS 2008]].

Cependant, même maniée avec autant de dextérité, la commande \cite correspond assez mal à ce qu'on a l'habitude de voir en sciences humaines. Il vaut donc probablement mieux vous orienter vers un package ad hoc (voir infra, Bibliographie).

À noter que certaines commandes pour faire des citations de certains packages (comme \footcite dans l'excellent Jurabib, que je ne saurais trop recommander) ont un argument préformaté (mais modifiable par des options dans le cas de Jurabib, cf. le manuel de ladite extension), de telle sorte qu'entrer

\footcite[123]{Albert99}

donnera automatiquement (et en note infrapaginale, comme il convient) :

Jean-Roger Albert, Ces sales mouches, Plon, Paris, 1999, p. 123.

(modulo le format de biblio utilisé).

Packages, extensions et autres optimisations

Bibliographie

Les formats bibliographiques de base de LaTeX et les commandes associées (\cite surtout) ne conviennent guère à ce qu'on a l'habitude de voir en sciences humaines en France, à savoir des références bibliographiques précises (à la page citée près) données en notes infrapaginales (et non pas des références globales à un titre du type [DUPONT 1999] directement dans le texte, qui correspondent plutôt à un usage anglo-saxon).

Pour l'instant, ce que j'ai trouvé de mieux est le package Jurabib. Je l'utilise configuré comme suit dans le préambule (cette configuration sera probablement modifiée à l'avenir) :

\usepackage{jurabib}
\bibliographystyle{jurabib}

\jurabibsetup{%
authorformat=smallcaps,%
titleformat=italic,%
titleformat=commasep,%
commabeforerest,%
ibidem=strict,%
citefull=first,%
opcit,%
lookat,%
authorformat=and,%
pages=format,%
idem,
dotafter=bibentry,%
}
\renewcommand{\biblnfont}{\textsc}
\renewcommand{\bibfnfont}{\textnormal}
\renewcommand{\bibtfont}{\textit}
\renewcommand{\bibansep}{, }
\renewcommand{\bibatsep}{.}
\renewcommand{\bibbdsep}{,}
\AddTo\bibsenglish{%
\def\jbpagename{p.}%
\def\jbpagesname{pp.}%
}

Globalement, le document à consulter (très clair, très bon) est la documentation de Jurabib (sections 6.1, 6.2 et 9), même si certaines options n'y sont pas documentées (le pal ! le pal !).

Version commentée de ce qui a été indiqué ci-dessus :

\usepackage{jurabib}
\bibliographystyle{jurabib}

\jurabibsetup{%                        
authorformat=smallcaps,%               < Nom de l'auteur en petites capitales (dans les citations)
titleformat=italic,%                   < Titre en italique (dans les citations)
titleformat=commasep,%                 < Virgule après le titre (dans les citations)
commabeforerest,%                      < Virgule avant les numéros de pages (dans les citations)
ibidem=strict,%                        < Usage d'ibid. uniquement si un même ouvrage est cité dans deux notes immédiatement consécutives
citefull=first,%                       < Citation complète (éditeur, adresse, date etc.) au premier usage d'un ouvrage
opcit,%                                < Usage d'op. cit. aux usages suivants d'un ouvrage
lookat,%                               < Pour chaque op. cit., mentionne le numéro de page et de note où se trouve la citation complète
authorformat=and,%                     < Utilise « and » ("et" si \usepackage[francais]{babel} est utilisé) pour séparer deux auteurs
pages=format,%                         < Ajoute automatiquement un « p. » lorsque l'argument de \cite ou \footcite est utilisé (cf. ci-dessus)
idem,                                  < Utilise idem si le même auteur (mais pas le même ouvrage) est cité dans deux notes consécutives
dotafter=bibentry,%                    < Ajoute un point après chaque entrée dans la bibliographie
}
\renewcommand{\biblnfont}{\textsc}     < Met les noms de famille des auteurs en petites capitales (dans la bibliographie)
\renewcommand{\bibfnfont}{\textnormal} < Met les prénoms des auteurs en fonte normale (dans la bibliographie)
\renewcommand{\bibtfont}{\textit}      < Met les titres en italiques (dans la bibliographie)
\renewcommand{\bibansep}{, }           < Met une virgule+espace entre le nom d'auteur et le titre (dans la bibliographie)
\renewcommand{\bibatsep}{.}            < Met un point après le titre (dans la bibliographie)
\renewcommand{\bibbdsep}{,}            < Met une virgule avant la date (dans la bibliographie)
\AddTo\bibsenglish{%                   < pages=format (ci-dessus) est censé utiliser automatiquement « pp. » si une suite de pages est fournie en
\def\jbpagename{p.}%                   < argument (e.g. \footcite[40--43]{Duschmol} ; notez le double tiret). Chez moi, cela ne marche pas ; ceci
\def\jbpagesname{pp.}%                 < force l'usage de « pp. » si plusieurs pages sont indiquées, tout en conservant « p. » pour une page seule
}

C'est de là que viennent les \renewcommand, qui permettent ici de modifier la présentation de base de la bibliographie de fin selon le style jurabib.bst (à savoir : Nom, Prénom, Titre). À la place, nous obtenons NOM (petites capitales), Prénom, Titre.

Ensuite, il suffit d'utiliser la commande \footcite[numéro de page si nécessaire]{clef de la référence} pour obtenir de belles notes bibliographiques en bas de page, avec op. cit. et tout.